05 août 2004

cinéma : HEAD-ON

Ce film est au choix un coup de poing dans le ventre ou une paire de baffes ! Il est superbe mais il m'a "remuée".

Voilà un film à ne pas conseiller à tout le monde. Il est interdit aux moins de 12 ans, et personnellement, je l'interdirais bien au moins de 16 ans ! C'est violent, cru, cruel... mais c'est superbe ! Non, ce n'est pas un film "esthetique". C'est un film "vrai" qui parle de la difficulté d'être, de vivre, de survivre, d'aimer, de croire, de supporter la souffrance...
Aimer, souffrir et souffrir parce qu'on aime.
Vouloir mourrir pour vivre, Survivre à défaut de savoir vivre, vivre pour pouvoir survivre.

Ca vous parle d'un paumé, alcoolique, qui se suicide... et se retrouve dans un hôpital psychiatrique. Là, une fille, toute jeunette, belle et les poignets tailladés lui demande de l'épouser pour échapper au joug famillial, au poids des traditions. En effet ils sont tous deux d'origine turque, vivant en allemagne ; ils souffrent... Elle du poids des "traditions", du "code d'honneur" et de ne pas pouvoir "vivre". Lui, il souffre de ne plus savoir vivre. Ca pourrait sembler "gentil", comme histoire (version "se souvenir des belles choses")... détrompez vous, c'est le début d'une vie à deux, en dent de scie. Ils vont apprendre à se connaître, à s'aimer mais c'est dur... Car si lui, va tant bien que mal remonter de l'enfer, elle, elle va y descendre lorsqu'elle ne s'y attend pas, après avoir enfin obtenu sa "liberté". Le choc n'en est que plus fort.... Et on assiste à sa déchéance. Heureusement, la fin fait luire l'espoir et la difficulté du "choix". La vie est ce qu'on en fait mais ce n'est jamais simple. 

Ce film a une image sombre, heurtée qui reflète les etats des âmes. L'ambiance n'est pas forcément "glauque" mais on est chez les paumés, un rien camés, qui vivent comem ils peuvent de ptits boulots.
La musique est incroyable et tombe si parfaitement sur les images... Le "I feel you" de Depeche Mode m'obséde depuis que j'ai vu le film car il le résume assez bien : intense, vibrant, difficile...
L'usage des langues aussi. Le turc, l'allemand ; le choix de certains mots... Il y a un passage très beau en anglais, aussi.
Les acteurs sont impressionnants dans des rôles de personnes écorchées vives.

Donc, ce film m'a immensément plu (et retournée) malgré le sang, le cul, la violence (qui n'est jamais gratuite, ici !). Il démontre qu'au fond du désespoir, on peut encore trouver une rédemption. Qu'il existe aussi une "fatalité" mais qu'on peut vivre avec. Le mal-être peut-être contourné. La vie est difficile mais elle peut apporter des joies, malgré les moments de souffrance. L'être humain est faible mais peut-être si fort, aussi !

le site officiel du film : http://www.mk2.com/head-on/home.html

Posté par mymy marmotte à 13:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur cinéma : HEAD-ON

Nouveau commentaire