22 novembre 2005

super week-end : flottement et trépidation !

dalmiaLe week-end dernier a été marqué par un retour... retour dans l'espace : direction Lyon ; retour dans le temps : à l'époque où j'étais "en couple". Et oui, le week-end dernier, j'avais une séance de jeu de rôle où j'ai revu mon ex, après 3 mois d'absence pour cause de rupture. Tout s'ets très bien passé mais il est vrai que ce fût parfois difficile de se comporter en "amie" : faire la bise et non pas un "bisou" ; ne pas le toucher (mon dieu que ce fût malaisé !) ; garder un détachement et surtout ne pas penser au passé...

La séance s'est très bien passée et le jeu fût sympa même si je n'ai pas assez écouté mes intuitions et du coup, fais des bêtises :( A part ça, j'ai trop mangé : la choucroute était délicieuse et les "pringles"... iamiami ! (l'equivallent de "miam miam" !).

Sinon, j'ai passé les 2 autres repas (vendredi soir et dimanche midi) avec ma soeur et son fiancé :)

Je suis rentrée dimanche après-midi dans le TGV et suis allée avec L. au cinéma voir "match point"... oui, je vous ferai une petite chronique, bientôt :)

P.S.: L'image est une resprésentation de mon "perso" à ADD : Dalmia, pretresse de Pelor, gardienne du domaine des murmures, porteuse du "collier", fiancée à un elfe qui n'est jamais prés d'elle et pourfendeuse de "monstres" !

P.P.S.: aux vues des commentaires qu'on m'en a fait, "history of violence" sort dema liste des films à voir !

Posté par mymy marmotte à 16:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur super week-end : flottement et trépidation !

    Plus j'y pense et plus il me semble que A History of violence est un bon film. Ce qui piège le spectateru français au départ est la non traduction du film (je me suis fait avoir), car il se réfère au passé du personnage (Un passé de violence) et non à un historique quelconque. Le film est remarquablement interprété et, malgré quelques scènes nécessaire où la violence est montrée brutalement, elle est beaucoup plus discrète, même si présente, ailleurs.
    Plus j'y pense et plus il me plait.

    Posté par berlioz, 22 novembre 2005 à 23:36 | | Répondre
Nouveau commentaire