02 novembre 2005

super week-end 4 : la resurection (2eme partie)

Cette seconde partie de week-end fût « moit/moit » ! En effet, lundi fût plutôt « journée de m… ». Mardi fût très rempli !

Lundi

  • Commencée en fanfare par un lever fringuant des plus prometteurs, la marmotte fût fort déconvenue quand elle se retrouva lundi à 11h, sans énergie après sa séance de kiné. Retour a bercail, façon « toute piteuse » : même pas la force d’aller faire du shopping L Grosse déception…
  • 1h30 de papotages téléphoniques avec brother D. « Dis, tu fais quoi ? » « J’bois un cosmo et toi », « j’bois un ti’punch… on s’inscrit aux AA, tu crois ??? » « Euh, peut-être aux DA d’abord, non ? »
    NDLA : traduction… AA = alcooliques anonymes ; DA = débiteurs anonymes !
    Conclusion, j’ai fais plein de bêtises : tache de purée de carotte sur mon beau pantalon mauve + casser 1 verre + faire tomber le thé par terre. Déprimant !
  • Pour me remettre, j’avais rendez-vous pour un soin du visage « Electelle » chez mon esthéticienne favorite ! 1h de chouchoutage… sauf qu’au milieu, mon portable a « vibré » 3 fois dans mon sac à main à dos !!! J’ai finis par me lever et répondre : c’était le boulot ! J’étais en RTT avec 1 cm de masque de beauté sur le visage !!! Le téléphone s’est retrouvé entartiné mais on a résolu le problème. L’esthéticienne a un peu halluciné mais mon boulot c’est aussi une vocation… quelque part !
  • Je devais aller au cinéma à 17h mais étant sortie trop tard de ma séance de « remise en beauté », on a reporté ça au mardi ! J’étais « éclatante » alors j’ai décidé d’aller m’acheter un produit de beauté : petit « cadeau » après toutes ces tribulations… Oui mais non ! J’ai attendu 30 minutes que quelqu’un veuille bien s’occuper de moi et me conseiller le fond de teint le plus adéquat à mon épiderme délicat de marmotte blonde ! Ceci dit, je l’ai essayé le lendemain et la « petite madame » s’y connaissais vraiment bien car il est génial : facile à mettre, bonne tenue, bonne couleur très naturelle (très claire et rosée) J
  • Le soir, je suis rentrée, j’ai mangé mes crudités en regardant les chapitres 2 et 3 de « angels in america » puis un « nouvel » animé : witch hunter robin (épisodes 1 à 4). Tout ça en anglais sous titré en anglais, bien sûr J

robin

Mardi

  • Lever à 8h30… pour aller à la « messe grégorienne » de la toussaint à Notre-dame de Paris. C’était très beau ! Superbe sermon sur « Comment être saint au quotidien, de façon simple et accessible ? Comment vivre sa Foi de nos jours ? »… Chants sublimissimes mais la marmotte a ramé sur les prières en latin L J’ai pas l’habitude !
  • Sortie euphorique de la messe, coups de fils à plein de monde pour leur souhaiter une bonne fête, depuis le parvis ensoleillé J
  • Direction le marché aux fleurs où j’ai retrouvé les fameux « Luc et Fred ». C’est clair, on va fonder une « équipe de célibataires » : on se balade ensemble, on déjeune, on boit, on papote, on va voir des films débiles (enfin, pas toujours non plus !). Jugez-en par vous-même, ci-dessous !
  • Un p’tit tour au marché aux fleurs puis direction « Saint-Louis en l’île ». Sympa avec le soleil et ses jolies ruelles… Déjeuner dans un « p’tit resto » pas cher et sympa (menu à 9,90 euros ! et une bouteille d’aligoté qui était bonne J). Visite de quelques galeries. J’ai repéré un superbe tableau… à 3500 euros !
  • Ensuite, direction le cinéma « Max Linder » ! Grande et majestueuse salle, écran immense… le film, que dire sur le film ? Trop long : 2h45 de film japonais sous titré, SF façon manga aux images superbes et très travaillées, des effets spéciaux, des scènes hyper lentes où les gens se posent des questions métaphysiques sans action, des scènes de combat un rien hallucinantes hyper rapides, un scénario dilué, une fin apocalyptique et moralo-philosophico-pascrédible. Et puis, le choc : y a un « bisou » à la fin ! Depuis quand dans les films japonais, y a des bisous à la fin ???? J’avais déjà été scotchée dans le dernier Miyazaki, une vraie révolution ce bisou mais il faisait un bien fou, aussi ! (Sophie et le héros s’embrassent dans « le château ambulant » J).
    Le film est plutôt « mauvais » car trop long. On retrouve néanmoins tous les thèmes classiques des névroses japonaises (les mutants humains (qu’est-ce qu’être humain ?), les robots qui exterminent la vie, la guerre, Hiroshima et sa bombe, la pollution, la déshumanisation des être et de la société, le génocide, la « disparition » des dieux, la violence, la pureté incarnée par l’eternel féminin, la politique corrompue, la science qui va trop loin). Heureusement les images sont superbes même si parfois on se dit que c’est n’importe quoi ce film ! Impossible de dire que c’est nul ou qu’on a détesté mais tout autant de dire que c’est génial et qu’on a aimé… On est surtout atterré par ce monceau de choses, de plans, de styles, de discours qui n’en finissent plus, de mélange de genre (guerre/SF/manga/conte/politicfiction/etc). Je suis contente de l’avoir vu mais je comprends mieux pourquoi il n’est sorti que dans 5 salles en France et qu’il était dit « pour aficionados ». Fred s’est endormi et n’a pas aimé… Luc est sorti indécis ! moi, j’ai souvent souri, j’ai aimé des passages et baillé à d’autres. Vous voulez savoir le nom du film ? CASSHERN !

casshern1casshern2casshern3casshern4

  • Sortie avec mal de tête, nous décidâmes d’aller prendre un « chocolat chaud » pour nous remettre de nos émotions. Luc m’a fait découvrir un endroit charmant : salon de thé aux pâtisseries succulentes dans un passage parisien J Fred a grommelé que vraiment on allait voir des films nazes mais j’ai noté que malgré tout il nous a accompagné et on a papoté de star wars et autres films de SF parfois très nazes aussi ! J 
  • Retour à la maison en compagnie de Fred qui habite pas très loin de chez moi en causant littérature, société, etc. achat d efruits, téléphone de mes parents, préparation d emes affaire pour le mercredi et direction « Bagneux city » chez gluon et cie… Diner « fajitas » et matage de « Final Fantasy VII advent children » : SUPERBLISSIME. Histoire assez classique, incompréhensible sans les explications d’usage (c’est la suite d’un jeu vidéo !!!). La marmotte a passé tout le film à commenter « ô c’est bô ! » « ô il est trop fort le héros ! » « ô mais il est pas mal le vampire… le méchant aussi ! » « ô mais ils sont méchants ceux-là » « ah, y a pas de bisou à la fin L » (des vraies réflexions constructives de blondasse, en gros !)
  • Coucher minuit L

ff7_4

P.S.: je sais, ce furent 2 jours très "japanipmation" ;)

Posté par mymy marmotte à 22:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur super week-end 4 : la resurection (2eme partie)

    Garçon !

    Un T-punch pour la demoiselle, et pour moi ça sera un cosmopolitain...
    C'est moi qui régale

    (vivement vendredi soir...)

    Posté par Dan, 02 novembre 2005 à 22:33 | | Répondre
Nouveau commentaire