19 juillet 2004

blues du lundi matin

pffff... Je me suis réveillée ce matin, dans la chambre de Villeurbanne, toute noire en me rendant compte que c'était la "dernière fois".  CAFARD...
Se lever et trouver l'appart presque vide, jonché de cartons inscrits "vaisselle", "cuisine", "salon". Mes 2 ficus m'ont faits des sourires mais cela n'a pas suffit à m'égayer. Se verser un bol de céréales et se rendre compte que les cuillères sont à Caluire. Manger avec un couvert à salade : se dire quez si quelqu'un me voyait il se moquerait ou j'aurais honte ! S'en foutre...
Regarder la mini chaîne qui trône sur son carton et se dire que je ne peux pas la ranger. Repenser aux paroles d'hier "C'est une page qui se tourne, Myriam" "Oui mais pour en ouvrir une autre". Réaliser que ce matin, je ne pense qu'à la page qui se finit... A tous ces bons moments passés dans cet appart, "nauséabond" parfois ; ce quartier "pourris"... et se rendre compte que j'y ai été heureuse... malheureuse aussi. Il s'est passé bien des choses.
Je devrais me réjouir car cela signe également une deuxième fois, la fin de l'épisode "Esker" et son lot de souffrances. Je me rends compte que pourtant, cela m'a fait mûrir (mourir ?) aussi. Peut-être que mon malaise vient aussi de toutes ces questions existentielles... ou plutôt triviallement, de la fatigue que j'accumule, consciencieusement.

Tellement envie de ne pas être seule... Se retrouver à Paris et faire plein de choses après un trajet en TGV sans encombre. Et se retrouvée emmenée par les flonflons du quotidient, besogneux, qui vous occupe l'esprit mais laisse un vide dans votre coeur. Panser aux bonnes nouvelles de demain, et éviter de penser que le week-end prochain, l'appart sera réellement vide...

Posté par mymy marmotte à 13:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur blues du lundi matin

Nouveau commentaire